Citroën

Voitures

A quoi joue Citroën avec cet étrange utilitaire à deux têtes ?

Si cela ressemble fortement à un montage numérique sur Photoshop ou autre, ce véhicule est pourtant bien réel. Le pire ? C’est Citroën qui le produit très officiellement. Et il y a une bonne raison à ce qui pourrait s’apparenter à une folie.

a quoi joue citroën avec cet étrange utilitaire à deux têtes ?

A quoi joue Citroën avec cet étrange utilitaire à deux têtes ?

Le véhicule comporte deux cabines pleinement fonctionnelles, avec chacune un moteur et une boîte de vitesse accouplée. Théoriquement, il pourrait rouler dans les deux sens sans faire demi-tour. C’est l’option “Back to Back” (ou dos à dos) que l’on peut prendre quand on commande un Citroën Jumper (alias “Relay” au Royaume Uni). Les deux cabines sont reliées par un châssis suffisamment solide pour que l’ensemble roule et se tienne. Mais, c’est un châssis temporaire.

En effet, ce Jumper/Relay Back to Back est un véhicule destiné à être coupé en deux ! Certains clients professionnels n’ont, en effet, besoin que de la cabine et de la motorisation+boîte pour y greffer un châssis maison et par exemple un camping-car. Cela peut paraître surprenant, mais tous les pros ne prennent pas un châssis nu pour l’habiller.

Il peut rouler dans les deux sens, mais ce n’est pas son intérêt

Avec cet étrange attelage, les coûts sont fortement réduits. Ce n’est qu’un véhicule au lieu de deux à transporter et on jette bien moins de morceaux après séparation. Cette configuration est même avec des jantes en tôle et des parechocs non peints avec un équipement assez simple. Là encore, cela permet aux carrossiers de changer à leur guise certains éléments, les peindre, etc.

Si l’information surgit pour ce Citroën Jumper (via carscoops), ce n’est pas le seul véhicule vendu avec cette option “il est où le cucul, elle est où la tétête ?”. Renault Master (comme ici en 2010 exposé au salon du caravaning de Düsseldorf), Peugeot Boxer et d’autres sont aussi souvent disponibles ainsi pour les constructeurs de véhicules spécifiques.

Beaucoup plus classiquement, les utilitaires sont disponibles en châssis nu mais avec toute la partie arrière pour accueillir des caissons frigorifiques, des caisses aménagées, ou des cabines de camping-car qui viennent se poser sur le châssis existant. C’est une des subsistances de l’époque où les constructeurs produisaient les châssis et y mettaient des moteurs quand les carrossiers habillaient le tout selon la demande des clients.

TOP STORIES

Top List in the World