Coches

Maserati

Noticias

Cette annonce du PDG de Rimac qui devrait alerter Maserati

Depuis quelques années, Maserati, la marque italienne de luxe du groupe Stellantis, s’oriente résolument vers une gamme 100 % électrique. L’arrivée des Grecale, GranTurismo et GranCabrio Folgore a marqué cette transition, et d’ici 2025, la Maserati MC20 aura également une variante électrique. L’objectif final de Maserati est clair : devenir une marque de luxe entièrement électrique.

Cette stratégie marque une rupture nette avec d’autres marques italiennes de prestige comme Ferrari et Lamborghini, qui continuent de proposer des modèles thermiques et hybrides rechargeables (PHEV). Bien que des modèles électriques soient prévus chez ces deux constructeurs, ils sont des exceptions, tandis que Maserati fait le pari risqué d’un virage complet vers l’électrique. La marque, autrefois réputée pour le grondement caractéristique de ses moteurs, est confrontée à une question épineuse : y a-t-il vraiment un marché pour les voitures de luxe électriques ?

L’avertissement du PDG de Rimac

cette annonce du pdg de rimac qui devrait alerter maserati

Voiture Rimac Nevera 100 % électrique

C’est dans ce contexte que l’annonce récente du PDG de Rimac, Mate Rimac, devrait alerter Maserati. Lors de la conférence Financial Times Future of the Car, Rimac a souligné que l’engouement pour les hypercars électriques s’amenuise déjà. Selon lui, les acheteurs de voitures haut de gamme souhaitent désormais se différencier dans un marché où les véhicules électriques se généralisent. Ils veulent des moteurs à combustion et des sensations analogiques, plutôt que des véhicules électriques similaires à ceux du grand public.

Rimac a précisé que le marché des véhicules électriques a considérablement changé depuis que sa société a commencé à développer la Nevera, sa première hypercar électrique, en 2017. Aujourd’hui, les consommateurs du monde entier ont accès à des options bien plus abordables qu’auparavant. Bien que les gouvernements aient imposé des réglementations strictes pour stimuler l’adoption des véhicules électriques, certaines marques pourraient modifier leurs plans face aux forces du marché.

Une baisse de la demande de VE haut de gamme

Ces réglementations imposent « des choses que nous ne voulons pas », a déclaré Mate Rimac, ajoutant que les gens sont « un peu dégoûtés par cela », ce qui entraîne une baisse de la demande de véhicules électriques haut de gamme. Cette baisse affecte directement sa propre marque, Rimac Automobili. Malgré les efforts pour vendre la Nevera, l’entreprise a livré seulement 50 exemplaires, bien que 150 soient prévus au total.

Mate Rimac pense que ces tendances de consommation signifient que le successeur de la Nevera pourrait être équipé d’une forme de moteur à combustion. « Rimac n’est pas exclusivement électrique, il fait ce qui est le plus excitant du moment », affirme-t-il.

Un véhicule électrique pur ne suffira pas, mais un puissant hybride pourrait le faire. Cela explique en partie pourquoi le successeur de la Bugatti Chiron, développé sous la supervision de Rimac, sera équipé d’un moteur hybride V16. Rimac a révélé qu’en 2022, deux ans avant de fusionner avec Bugatti, l’entreprise avait déjà commencé à travailler sur un moteur à combustion.

Quel avenir pour Maserati ?

Pour Maserati, le choix d’une gamme entièrement électrique reste risqué. La marque a toujours été reconnue pour le son caractéristique de ses moteurs, une qualité que les amateurs recherchent encore. L’avertissement du PDG de Rimac ne peut donc être ignoré. Avec l’évolution des préférences des consommateurs, Maserati doit se demander si une stratégie 100 % électrique est réellement viable ou si une offre hybride pourrait mieux répondre aux attentes du marché. Pour rappel, Stellantis a dans sa banque de moteurs le Hurricane GME-T6, compatible STLA Large, déjà utilisé dans la Jeep Grand Wagoneer, et sera présent dans les futures Dodge Charger et Ram 1500 et le GME T4 existe déjà en PHEV… Mais à notre connaissance, il n’y a pas de développement à ce sujet…

Pour conclure le message de Mate Rimac est clair : l’industrie automobile est en pleine mutation, et les consommateurs de voitures de luxe veulent des sensations fortes. Maserati devra surveiller de près l’évolution des tendances et peut-être réévaluer sa stratégie pour s’assurer de rester en phase avec les attentes des passionnés d’automobiles.

TOP STORIES

Top List in the World