Audi

Audi A3

Extrait émission Turbo : Essai Audi A3, la compacte premium joue les crossover

Extrait émission Turbo : Essai Audi A3, la compacte premium joue les crossoverLe 12/05/2024 à 14:00

Nouveauté avec Audi rime en ce moment avec rareté… On n’était pas vraiment habitué, mais en même temps c’est le jeu du calendrier. Le deuxième semestre 2024 pour le constructeur d’Ingolstadt sera très prolifique avec l’arrivée attendue notamment du futur Q6. En attendant, on s’intéresse à la compacte premium A3 qui n’avait pas été sous les feux des projecteurs depuis 2020, date de la dernière génération. Concurrente, de la Mercedes Classe A et de la BMW série 1, l’A3 avait besoin de redorer son blason. C’est chose faite… Le mauvais temps, a quelque peu perturbé notre essai ici dans la région Bavaroise, mais on a de la ressource à Turbo pour vous dévoiler tous les secrets de ce nouveau modèle.  Ses proportions, comme ses mensurations restent inchangées. Esthétiquement elle fait quelques efforts avec une identité rajeunie. Un nouveau visage quelque peu lifté. Sa calandre Single frame plate hexagonale et sans contour s’élargie avec pour le coup une originalité, son logo, les anneaux effleurent désormais le capot. Diffuseur et boucliers avant arrière pincés et des optiques matrices Led inédites dont on peut désormais faire évoluer avec quatre signatures possibles différente pour le dessin des feux de jours. Sympa. Dynamisme et modernité au programme pour cette nouvelle A3.  Pour le coup, l’habitacle évolue franchement, dont on peut affirmer @auj que la qualité perçue redevient référence : de beaux matériaux, un bon assemblage, le premium est de ce monde là. Une nouvelle planche de bord au standard de la gamme, de nouveaux aérateurs, écran numérique tactile d’un peu plus de 10 pouces, avec radio Dab+, 4 ports USBC, une instrumentation au centre d’un volant qui, lui, aurait pu se moderniser… C’est le même. Le levier de vitesse disparaît pour une commande à bascule et la garniture des sièges, 100% polyester, est entièrement recyclée :   Bref un catalogue d’options choisies, à la carte dans un temps limité ou permanent… moins cher à la location que si vous aviez pris un pack d’options dans lequel il n’y a pas forcément tout ce que vous souhaitez. A réfléchir…  Freinage hyper mordant, Boite DSG sans a-coup, l’A3 se dotera d’une palette de motorisations élargissant la gamme et le choix : un 116 ch essence d’appel, un hybride rechargeable en fin d’année, et 333 chevaux dans la sulfureuse S3. Pour la Allstreet, il faut compter 1000 euros environ de plus qu’une A3 Sportback, qui débute dans la gamme à partir de 36 780 euros. 

TOP STORIES

Top List in the World