Actualité

Actualité à la Une

Formule 1 : des montres de Michael Schumacher vendues pour près de 4 millions d’euros

formule 1 : des montres de michael schumacher vendues pour près de 4 millions d’euros

Plusieurs montres de l’ancien pilote Michael Schumacher ont été vendues, ce mardi à Genève. Icon sport

Un petit pactole. Ce mardi, huit montres ayant appartenu à la légende de la Formule 1 Michael Schumacher, parmi lesquelles deux pièces uniques en référence à ses titres de champion du monde, ont été vendues pour 4 millions de francs suisses (4,1 millions d’euros). La vente a eu lieu à Genève et a été organisée par la société d’enchères Christie’s.

Le coureur automobile allemand, victime d’un grave accident de ski en décembre 2013, était passionné par les montres et s’est constitué une large collection au fil des années. Christie’s a indiqué que deux des montres vendues ce mardi lui avaient été offertes par Jean Todt pour Noël, lorsque celui-ci était son directeur d’équipe chez Ferrari.

Des montres en hommage à ses titres

L’une de ces pièces, créée par la maison F.P Journe, affiche un cadran unique frappé de l’écusson Ferrari et de 7 « v » symbolisant les sept titres de champion du monde de F1 de Michael Schumacher ainsi que son casque. Sa valeur était estimée entre 1 et 2 millions de francs suisses. Elle a finalement été vendue pour 1 497 000 de francs suisses (1 532 928 euros).

Une série de cinq montres de la collection F.P Journe Ruthénium étaient mises en vente séparément aux enchères, mais ont été emportées « par le même acheteur, y compris le coffret pour un total supérieur à 1,7 million de francs suisses (1,7 million d’euros) », précise la maison de vente.

Cette collection, offerte à la vente 30 ans après le premier titre de champion du monde de Formule 1 de Michael Schumacher en 1994, n’est pourtant pas le lot vendu le plus cher. Une pièce exceptionnelle de la maison Patek Philippe a remporté le plus grand succès.

Une Patek Philippe vintage de 1948 a rapporté 2 465 000 francs suisses (2 524 160 euros) « soit le prix le plus élevé pour une montre-bracelet vendue ce printemps à Genève », indique Christie’s. L’ensemble des ventes a été évalué à 22 821 050 francs suisses, précise la maison de vente.

«Â Ces résultats démontrent la passion des collectionneurs internationaux pour les montres d’exception », a commenté Rémi Guillemin, responsable montres chez Christie’s. « Nous avons assisté à une forte participation mondiale, avec un accent sur l’Amérique », a-t-il ajouté.

TOP STORIES

Top List in the World