Porsche

Porsche Taycan

Voiture

Formule E : le Safety Car Porsche Taycan Turbo GT plus performant que les voitures derrière lui…

Dès la manche de Berlin, les 11-12 mai 2024, la Formule E intègre un Safety Car Porsche fort de plus de 1000 chevaux.

Il est rare de voir une Voiture de Sécurité plus performante que les monoplaces de course qui se disputent la victoire derrière elle. C’est l’ironie de l’histoire de la Formule E, le championnat du monde de monoplaces électriques, lesquelles ne sont absolument pas à la pointe de la technologie.

La Formule E est une vitrine marketing et Porsche a bien raison d’utiliser ce support pour promouvoir ses derniers produits. La nouvelle Taycan Turbo GT dit profiter des apprentissages issus de la compétition (où le constructeur allemand est engagé avec succès), mais l’on est en droit de se demander si ce n’est pas plutôt l’inverse. À savoir la compétition qui apprend de l’industrie et de ses milliards d’euros d’investissement.

formule e : le safety car porsche taycan turbo gt plus performant que les voitures derrière lui…

Porsche Taycan Turbo GT Formule E Gen 3
Puissance 1034 ch 408 ch (mode Course)
Couple 1240 Nm N.C.
Transmission Aux quatre roues Propulsion
Poids 2220 kg 760 kg
0-100 km/h 2,2 secondes N.C.
80-120 km/h 1,1 seconde N.C.
0-200 km/h 6,4 secondes N.C.
Vitesse maxi 305 km/h N.C.
Pack batterie 105 kWh 47 kWh
Autonomie 555 km 45 minutes

Un épais brouillard entoure les performances des Formule E, car les vidéos embarquées ne sont jamais renversantes en termes d’accélération ou de passages en courbe. Certes, les pneumatiques ne sont pas slicks mais rainurés, mais c’est également le lot d’une supercar de route comme la Porsche Taycan Turbo GT.

Pour alimenter cette défiance envers la Formule E, une version très largement modifiée de la version Gen 3, dénommée GenBeta boostée à 400 kW (536 ch) et avec quatre roues motrices actives, a atteint « seulement » 218,71 km/h en pointe sur le circuit de Londres en 2023. Or, la Porsche Taycan Turbo GT, malgré ses 2,3 tonnes avec un conducteur, passe de 0 à 200 km/h en seulement 6,4 secondes. Avec un minimum de vitesse en sortie d’un virage, elle aurait atteint cette valeur en moitié moins de temps.

Qu’en aurait-il été avec la « simple » version de course non boosté à outrance ?

TOUTE L’ACTUALITÉ DE PORSCHE

TOP STORIES

Top List in the World