Actualités

Renault

Groupe Renault ou Stellantis : qui a les ventes les plus saines en 2024 ?

Les ventes à particuliers sont en général les plus saines et profitables pour les constructeurs. Mais qui est le plus performant entre Renault et Peugeot en France ?

L’on dit souvent qu’un constructeur qui vend beaucoup de voitures aux entreprises ou aux loueurs est un constructeur qui ne va pas forcément bien. Ou en tout cas qui essaie de masquer une réalité en affichant des chiffres d’immatriculations pour le moins flatteurs, mais qui demandent à lire entre les lignes. A l’inverse, ceux qui ont déjà une grosse part de particuliers dans leur mix de ventes sont souvent moins exposés aux vents violents d’un contexte économique difficile qui ferait perdre des marchés en B2B. Mais à ce petit jeu, qui gagne ? Renault ou Peugeot ? Les chiffres des quatre premiers mois de 2024 sont instructifs et montrent que l’un a grandement usé des ventes “tactiques” pour maintenir les volumes. Certes, ce sont des ventes, mais la rentabilité n’est pas forcément celle d’une vente à particulier.

Peugeot aime les loueurs

groupe renault ou stellantis : qui a les ventes les plus saines en 2024 ?

Peugeot a usé des immatriculations “loueurs” et tactiques en 2024© Yayimages

Peugeot aime tant les loueurs, entreprises et autres immatriculations spécifiques (garage, démonstration, transit temporaire…) que la part des particuliers est tombée à 36 % entre janvier et fin avril. Chez les généralistes, seul Citroën et Volkswagen font pire, mais le second vend beaucoup aux entreprises depuis longtemps en France. La stratégie de Stellantis semble toutefois s’être calmée sur le mois d’avril avec des ventes “tactiques” en baisse.

Sur les 88 000 Peugeot neuves immatriculées en ce début d’année, plus de 16 000 l’ont été chez des loueurs courte durée, et 26 000 dans des entreprises. En la matière, Renault semble afficher un bilan plus “sain” avec un mix de ventes à particuliers de 46 % et un taux d’immatriculations de véhicules de démonstration et garage nettement inférieur : près de 10 % pour Peugeot contre 6 % pour Renault. Le roi de la rentabilité étant Dacia qui vend quasiment 80 % de ses voitures à des particuliers, un record absolu sur le marché français.

Les autres marques ayant des bilans très favorables auprès des particuliers sont Fiat, Suzuki, MG ou encore Tesla. En revanche, la palme du pire mix de particuliers est à mettre à l’actif de DS avec seulement 26 % du total des immatriculations en 2024 ! 50 % des ventes de DS se font auprès des entreprises et loueurs, et 14 % en VD et Garages…

Notez cet article Publié le 13/05/2024 à 07:35 Véhicules d’occasion

TOP STORIES

Top List in the World