Auto

Jusqu'à 225 euros les six heures: combien va coûter le nouveau stationnement des SUV à Paris?


Les Parisiens ont voté ce dimanche 4 férvier en faveur du triplement des prix du stationnement pour les véhicules lourds. BFM Paris Île-de-France fait le point sur cette nouvelle mesure qui devrait entrée en vigueur dès le 1er septembre prochain.

Une petite révolution dans les rues de la capitale. Depuis ce dimanche 4 février, et le vote des Parisiens en faveur du triplement des tarifs de stationnement pour les véhicules considérés lourds et encombrants, les SUV sont-ils devenus persona non-grata?

Il sera en tout cas bien plus coûteux pour les automobilistes au volant de ce genre de voiture de circuler et stationner librement dans les rues de Paris. Les tarifs seront bientôt multipliés par trois entre un véhicule classique et un SUV.

Un tarif multiplié par deux

La première heure passera de 6 euros à 18 euros dans les onze premiers arrondissements parisiens. Le tarif sera ensuite progressivement plus cher, multiplié par deux pour deux heures, par six pour quatre heures et même par douze pour six heures. Pour cette durée maximale, l’automobiliste devra donc s’acquitter d’un montant de 225 euros.

En comparaison, pour une voiture classique, le tarif de la première heure est fixé à 6 euros pour une heure, 12 euros pour deux heures, 39 euros pour quatre heures et 75 euros pour six heures.

Du 12e au 20e arrondissement, le forfait de stationnement sera un peu moins cher, passant de 4 euros à 12 euros pour la première heure. Il atteindra jusqu’à 150 euros pour les plus gros véhicules pour six heures de stationnement, contre 50 euros pour un conducteur au volant d’une voiture plus petite ou moins polluante.

jusqu'à 225 euros les six heures: combien va coûter le nouveau stationnement des suv à paris?

Infographie autour du projet de création d'un tarif spécifique pour les véhicules SUV à Paris, avant la votation citoyenne prévue le dimanche 4 février 2024. © Ville de Paris

Se garer dans un parking sera donc plus avantageux avec environ 5 euros de l’heure. Des chiffres, qui vont dans le sens de la mairie de Paris souhaitant diminuer le nombre de véhicules en surface.

Quels sont les véhicules concernés?

Le porte-feuille des Parisiens au volant des véhicules les plus lourds et polluants en prendra forcément un coup. Ce sera le cas pour les détenteurs d’un SUV hybride ou à moteur thermique de 1,6 tonne et plus ou d’un modèle électrique de plus de deux tonnes.

Cette surtaxe visera uniquement les véhicules des visiteurs, notamment ceux des Franciliens. Les Parisiens pourront bénéficier d’un tarif résidentiel, mais devront s’acquitter du tarif majoré s’ils stationnent dans une autre zone de la capitale.

Les personnes à mobilité réduite, les chauffeurs de taxis, mais aussi les artisans et professionnels de santé éligibles à la carte professionnelle auront accès également à un tarif préférentiel.

La prochaine échéance autour de la mise en place de ce projet, votée par 78.000 électeurs ce dimanche, passera par un débat en mai au Conseil de Paris.

Si la mesure est bel et bien adoptée, Anne Hidalgo souhaite la voir entrer en vigueur dans la capitale dès la rentrée, le 1er septembre prochain.

TOP STORIES

Top List in the World