Actualité

Auto actualités

Faits divers

L’automobiliste frôle les 200 km/h sur l’autoroute, il explique aux gendarmes qu’il n’y avait personne devant lui

l’automobiliste frôle les 200 km/h sur l’autoroute, il explique aux gendarmes qu’il n’y avait personne devant lui

L’automobiliste frôle les 200 km/h sur l’autoroute, il explique aux gendarmes qu’il n’y avait personne devant lui

Plus les excuses sont grosses, plus elles ont de chances de passer. C’est ce qu’a tenté cet automobiliste en début de semaine pour justifier son contrôle à près de 200 km/h sur l’autoroute. Évidemment, les gendarmes ne se sont pas laissés berner.

Il faut avouer que quand il n’y a pas grand sur l’autoroute, la tentation est grande d’appuyer sur la pédale d’accélération et de franchir le cap légal des 130 km/h. Sauf que s’il y a des règles, chaque conducteur est contraint de s’y plier.

Ce chauffard qui ne possède le permis de conduire que depuis le mois d’août 2022 a tenté de s’y soustraire. Manque de chance pour lui, il a été flashé par la gendarmerie à la vitesse de 198 km/h sur l’autoroute A150 à la hauteur de la commune de Mesnil Panneville. Soit un excès de vitesse de 68 km/h. Mais ça, c’est pour les automobilistes qui ont franchi le stade du permis de conduire probatoire. Pour ce conducteur, la vitesse maximale à laquelle il a le droit de rouler sur l’autoroute est abaissée à 110 km/h. Il a donc commis un excès de vitesse de 88 km/h.

Au moment où la gendarmerie l’a interpellé, le jeune conducteur a tenté d’expliquer sa conduite. Le poste Facebook de la gendarmerie de Seine-Maritime nous apprend que le chauffard a expliqué aux hommes du peloton motorisé d’Escalles Alix qu’il a poussé autant sa voiture parce que « la route était libre ». Bon évidemment, ça n’a pas tenu 5 secondes.

Plus de voiture, plus de permis

Dans ce genre de circonstance, la sanction est sans appel. Le chauffard s’est vu retirer son permis de conduire immédiatement. Sa voiture, une Skoda Octavia, a pris la direction de la fourrière.

L’automobiliste peut regretter d’avoir profité d’une autoroute vide pour tenter une pointe de vitesse. Un grand excès de vitesse est puni de six points en moins sur le permis de conduire et d’une amende dont le montant peut aller à 1500€. Surtout, un titulaire du permis probatoire ne possède que six points sur son permis. En en perdant autant, il risque l’annulation pure et simple.

TOP STORIES

Top List in the World