Actualité

Actualité à la Une

Leasing social : l’État subventionnera plus de véhicules si les constructeurs français « accélèrent »

leasing social : l’état subventionnera plus de véhicules si les constructeurs français « accélèrent »

Ce « leasing social » est actuellement réservé aux Français dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 15 400 euros, qui roulent plus de 8 000 km par an ou habitent à plus de 15 km de leur lieu de travail. LP/Ph. Lavieille

L’État est prêt à subventionner plus que les 25 000 véhicules électriques prévus initialement via le dispositif de « leasing social », mais il faut pour cela que les constructeurs français « accélèrent la cadence » de production, a exhorté le ministre de l’Industrie et de l’Énergie Roland Lescure dimanche.

Plus de 90 000 personnes avaient déjà demandé fin janvier à bénéficier d’une voiture électrique à moins de 100 euros par mois pour les citadines et 150 euros pour les familiales (hors assurance et entretien) dans le cadre de ce système de location avec option d’achat (LOA) lancé en décembre, réservé pour l’instant aux Français les plus modestes et gros rouleurs.

« Une grande demande »

«Â Aujourd’hui, il y a une grande demande et on n’a pas encore assez de produits fabriqués en France. Cela veut dire qu’il faut que les constructeurs français accélèrent la cadence ou s’engagent à le faire », a déclaré Roland Lescure sur France 3, dans l’émission Dimanche en politique. Seuls les véhicules construits en France ou en Europe sont en effet éligibles.

Interrogé pour savoir si l’État est prêt à financer « 50 000 voitures » au lieu de 25 000, Roland Lescure a répondu « on le fera, mais on le fera en s’assurant d’une cadence bien », car le but n’est pas d’électrifier le parc automobile français avec des voitures « made in China ».

Face à la forte demande, le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu avait assuré en janvier que le gouvernement était « en train de travailler » avec les constructeurs automobiles « pour voir si on peut faire 30, 35, 40 000 véhicules » plutôt que 25 000.

Selon Roland Lescure dimanche, « il va peut-être falloir attendre un peu » car le dispositif « est victime de son succès ». « Ça va un peu plus vite que ce qu’on avait pensé. On va peut-être ralentir un petit peu, se donner le temps de produire français, et ensuite accélérer, accélérer, accélérer… ». « Fin d’année ou début d’année prochaine, je reviendrai vous dire », a-t-il ajouté.

Les constructeurs français doivent lancer plusieurs modèles électriques dans les prochains mois, comme la Renault 5.

Ce « leasing social » est actuellement réservé aux Français dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 15 400 euros, qui roulent plus de 8 000 km par an ou habitent à plus de 15 km de leur lieu de travail. Sans apport initial, la location est prévue pour trois ans, renouvelables une fois. L’État finance chaque location à hauteur de 13 000 euros maximum.

TOP STORIES

Top List in the World