Actualités

Les Français appauvris en 2023 et prêts à se tourner vers la voiture chinoise ?

La récente étude d’Aramis Auto montre qu’une frange de la population est prête à se tourner vers les voitures chinoises à cause d’un budget automobile en chute libre.

Pour l’heure, on est loin du raz de marée annoncé par certains analystes. Les voitures chinoises sont en effet peu nombreuses à remonter dans le classement des meilleures ventes et en dehors d’une ou deux MG, on voit mal quelle voiture venant de l’Empire du Milieu s’imposer, que ce soit chez BYD, Zeekr et les autres. La raison est simple : BYD, notamment, a décidé de prendre le marché européen par le prisme du haut de gamme, ou à minima, de l’access premium. Le géant chinois ne veut pas vendre de véhicules bon marché en Europe, à l’inverse de MG qui s’apprête à lancer sa citadine hybride MG3.

Mais cela pourrait tout à fait changer dans les années à venir si les volumes ne sont pas au rendez-vous. Et les Français semblent déjà prêts à franchir le pas de la voiture chinoise, quitte à passer chez une marque n’ayant aucune image, aucune histoire et presque aucun réseau de distribution et d’après-vente réellement ancré sur le territoire. Si une partie des Français se disent déjà convaincus par l’achat d’une chinoise, c’est avant tout parce qu’ils n’ont plus les moyens d’acheter européen. Preuve à l’appui avec la récente et intéressante étude d’Aramis Auto sur le budget automobile des Français.

Un budget en baisse en 2023

les français appauvris en 2023 et prêts à se tourner vers la voiture chinoise ?

Le budget mensuel des Français pour la voiture a baissé en 2023© Yayimages

Selon le baromètre annuel d’Aramis Auto, “Le budget moyen des ménages modestes prêts à concéder au poste automobile est de 262€ cette année contre 273€ en 2022, soit une baisse de 11€”. Un panier moyen qui baisse alors que le prix des voitures neuves n’a cessé d’augmenter ces 4 dernières années. Une situation compliquée qui entraine naturellement ces Français vers le marché de l’occasion. D’ailleurs, une grosse majorité des sondés aimerait que les aides de l’Etat ne soient pas simplement destinées à l’achat d’un véhicule électrique : “84% sont favorables à la mise en place par les pouvoirs publics d’une subvention pour l’achat d’un véhicule d’occasion reconditionné, jugé majoritairement plus fiable et plus respectueux de l’environnement”. Le débat est en effet intéressant : qu’y a-t-il de plus mauvais en terme d’impact carbone entre un gros véhicule électrique neuf et un hybride ou thermique récent et reconditionné déjà mis en circulation ?

8 personnes interrogées sur 10 ont un avis sur la question : quasiment 80 % “considèrent que les aides ne devraient pas concerner uniquement l’achat de voitures électriques (79%). 60% estiment que ce n’est pas aux pouvoirs publics de subventionner l’acquisition de SUV ou berlines de luxe ou encore de véhicules électriques”.

Vive les chinoises ?

les français appauvris en 2023 et prêts à se tourner vers la voiture chinoise ?

Et si les Chinois s’imposaient finalement… grâce au thermique ?© automobile-magazine

Alors que faire face à un budget qui fond comme neige au soleil, des ZFE qui se multiplient partout en France et des voitures toujours plus chères ? Acheter des chinoises pourrait être une option, et pas forcément des chinoises électriques ! “La voiture chinoise représenterait une solution économique pour passer au véhicule électrique aux yeux de 52 % des

ménages modestes. Mais dans les faits, ceux-ci choisiraient néanmoins toujours en majorité de s’équiper d’un modèle à moteur thermique (56%), ce qui outre le prix d’acquisition indique que d’autres facteurs entrent également en ligne de compte dans la décision de passer à l’électrique”. Paradoxal : les Chinois pourraient en fait s’imposer en Europe non pas avec l’électrique, mais avec des véhicules hybrides ou thermiques ! Ce qu’a d’ailleurs déjà compris MG qui prépare l’arrivée de la nouvelle MG3 hybride, rivale des Peugeot 208, Toyota Yaris et Renault Clio. Un moteur thermique que les Européens délaissent, et qui pourrait constituer une porte d’entrée pour les grands groupes chinois.

Evidemment, toutes ces données sont à prendre avec un certain recul puisque l’échantillon, même s’il est représentatif de la population française et ne comporte que des personnes propriétaires de véhicules et les conduisant régulièrement, n’est que de 1000 personnes.

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !

Notez cet article Publié le 04/02/2024 Mis à jour le 04/02/2024

TOP STORIES

Top List in the World