Auto

Pire que l'inflation, le prix des pièces de remplacement

Le prix des pièces de remplacement ne suit clairement pas l'inflation avec une hausse de plus de 8 % en moyenne selon le SRA. Retrouvez marque par marque les plus mauvais élèves.

Gare aux bobos et aux accrochages car les pièces de remplacement sont de plus en plus chères.

Gare aux bobos et aux accrochages car les pièces de remplacement sont de plus en plus chères.

Selon l’Insee, l’inflation s’est établie l’année dernière à 4,9 %. Un chiffre déjà conséquent, mais qui est finalement faible par rapport aux prix des pièces détachées automobiles. En effet, selon le SRA (Sécurité & Réparation Automobiles), les constructeurs ont augmenté le prix de leurs pièces de l’ordre de 8,59 % ! Entre 2021 et 2022, la hausse atteignait déjà 8,2 %.

Sans vraiment de surprise, tous les indicateurs du SRA sont en augmentation. La main d’œuvre carrosserie suit la même tendance (+ 6,6 %), les ingrédients peintures sont encore plus impactés avec + 9,9 %. Ces différents indicateurs de réparation ont une incidence sur les primes d’assurance. Les prévisions du comparateur en ligne Assurland font état d’une possible augmentation de 3,5 % en 2024.

Évolution du prix par marque 2023 vs 2022*

  • Alfa Romeo : + 6,52 %
  • Audi : + 8,78 %
  • BMW : + 5,20 %
  • Citroën : + 7,12 %
  • Dacia : + 8,66 %
  • DS : + 6,59 %
  • Fiat : + 8,25 %
  • Ford : + 7,05 %
  • Honda : + 4,76 %
  • Hyundai : + 13,80 %
  • Kia : + 10,19 %
  • Mazda : + 1,71 %
  • Mercedes : + 5,62 %
  • Mini : + 7,89 %
  • Nissan : + 10,70 %
  • Opel : + 9,08 %
  • Peugeot : + 7,36 %
  • Renault : + 8,95 %
  • Seat : + 14,77 %
  • Skoda : + 20,23 %
  • Suzuki : + 8,55 %
  • Tesla : + 1,48 %
  • Toyota : + 17,09 %
  • Volkswagen : + 15,39 %
  • Volvo : + 2,37 %

Aucune marque de ce classement n’affiche de prix en baisse. La palme revient au groupe Volkswagen dont Skoda atteint + 20 %. Il n’y a qu’Audi qui “se limite” à une hausse de près de 9 %. Les constructeurs tricolores restent dans la moyenne tandis que Volvo (+ 2,37 %) et Mazda (+ 1,71 %) limitent la casse. Toutefois, c’est l’Américain Tesla qui fait figure de meilleur élève avec + 1,48 %.

Quid de la pièce de réemploi ?

Pire que l'inflation, le prix des pièces de remplacement

Avec de telles augmentations, il est tentant de se diriger vers les pièces issues de l’économie circulaire, ou plus communément appelées pièces de réemploi. Les experts d’assurance et les propriétaires les choisissent de plus en plus. Toujours d’après le SRA, le taux de rapports d’expertise avec au moins une PRE a atteint 15,6 % en 2023, contre 11,3 % l’année précédente. Globalement, la tendance est à la hausse depuis 2017, mais la dernière enregistrée est davantage significative. Avec des économies de l’ordre de 30 à 50 %, voire 75 % sur certaines pièces, il est logique qu’elles soient de plus en plus appréciées.

(*) Il s’agit de l’évolution du prix des paniers pièces de rechange de la SRA (à modèles constants). En 2023, le panier compte 269 modèles, de 25 marques, représentatifs des véhicules les plus sinistrés, en moyenne 61 pièces sont suivies.

Abonnement à la Newsletter

TOP STORIES

Top List in the World