Porsche

Porsche pourrait abandonner son projet de nouveau moteur

Prévu d’être introduit pour les 24 Heures du Mans, puis reporté, le nouveau moteur des LMDh 963 sur lequel travaillait Porsche pourrait être abandonné par la marque allemande, si les performances se révélaient au rendez-vous lors de la mythique course en Sarthe.

Après avoir déjà reporté l’introduction du nouveau moteur de son prototype LMDh, initialement prévue pour les 24 Heures du Mans, Porsche pourrait bien être dans l’obligation de voir ces évolutions être rangées au placard pour de bon.

Le constructeur allemand travaillait en effet sur un nouveau bloc moteur pour son prototype 963 engagé en Championnat du monde d’Endurance et en IMSA, notamment sur un nouveau vilebrequin pour son V8 biturbo de 4,6 litres.

Urs Kuratle, directeur du projet LMDh de Porsche, a révélé qu’une course fiable des voitures d’usine et des voitures clientes de Porsche Penske Motorsport, avec le moteur existant aux 24 Heures du Mans, devrait conduire à la décision d’abandonner le projet d’évolution de celui-ci.

Il a expliqué que la meilleure fiabilité de la 963 cette année, principal objectif d’amélioration de ces évolutions à la base, avait supprimé le besoin de voir une nouvelle version du moteur être introduite. Les vibrations provoquées par le V8 avaient en effet eu des conséquences directes sur la fiabilité générale des voitures l’an dernier.

“Peut-être que [le projet de nouveau moteur] sera annulé”, a déclaré Kuratle à Motorsport.com. “Si nous allons au Mans et que nous n’avons pas de problèmes liés aux vibrations, nous n’allons probablement pas l’introduire du tout. Nous avons participé à toutes ces courses cette année et nous n’avons pas eu de problèmes de fiabilité, alors pourquoi l’introduire ?”

porsche pourrait abandonner son projet de nouveau moteur

La Porsche 963 LMDh à Spa.

Photo de: JEP / Motorsport Images

Les améliorations apportées au système hybride en fin de saison dernière, en particulier à l’unité moteur-générateur (MGU) fournie par Bosch Motorsport, ont fait de la 963 LMDh une voiture bien plus fiable. L’équipe Porsche Penske Motorsport a notamment remporté la victoire aux 24 heures de Daytona en janvier dernier et les prototypes engagés par Porsche et ses équipes clientes n’ont connu aucun problème avec le système hybride au cours de l’épreuve.

En plus de son utilité possiblement obsolète, Kuratle a ajouté que les difficultés logistiques qu’engendreraient les essais de ce nouveau moteur, qui ont poussé la marque de Stuttgart à reporter l’introduction des évolutions après les 24 Heures du Mans, étaient également un frein à la poursuite du projet.

“Il faut faire des tests d’endurance avant de l’introduire et cela coûte beaucoup d’argent”, a-t-il expliqué. “Ce serait un gros effort de l’introduire sur toutes les voitures en même temps dans les deux championnats et de produire tous les moteurs de rechange.”

En effet, les organisateurs du WEC avaient stipulé vouloir l’introduction des moteurs au plus tard aux 6 Heures d’Imola, afin d’évaluer l’impact du moteur sur la BoP. De plus, puisque le règlement impose un seul moteur pour un prototype LMDh, Porsche devait obligatoirement installer son nouveau bloc sur l’ensemble des 963 engagées en WEC et en IMSA, équipes clientes comprises.

Lire aussi :porsche pourrait abandonner son projet de nouveau moteurPorsche renonce à son évolution moteur pour les 24H du Mansporsche pourrait abandonner son projet de nouveau moteurPorsche ouvre la porte des 24 Heures du Mans à Vettel pour le futur

TOP STORIES

Top List in the World