Voiture

Qu’apporte la nouvelle batterie de la ZEEKR 001 ?

La grande berline chinoise de ZEEKR, la 001, reçoit une première évolution de sa fiche technique et notamment de sa batterie.

L’optimisation d’une voiture électrique est permanent. Fini l’idée qu’il faille attendre 4 ou 5 ans pour voir introduite une évolution ou un restylage de mi-carrière. Désormais, les constructeurs chinois cassent les codes : la durée de vie d’une voiture est de 2 à 4 ans. Voire moins s’il ne rencontre pas le succès. On en change la carrosserie, les éléments intérieurs, mais on conserve la plateforme. Laquelle peut être déclinée à l’infini et sous différents noms.

ZEEKR, firme du géant Geely, partage ainsi ses organes avec Volvo, Lotus, Smart, Polestar et consorts. Les économies d’échelle, tant dans le développement que l’industrialisation, sont énormes.

La ZEEKR 001 évolue déjà

Présentée en 2021, commercialisée depuis 2023, restylée en 2024. La ZEEKR 001 est l’illustration parfaite de l’introduction faite plus tôt. La moindre évolution technologique est implémentable dans une voiture électrique, à l’instar de ce que l’on voit déjà dans l’univers de la téléphonie ou de l’informatique.

Ainsi, la ZEEKR millésime 2024 procède à plusieurs ajustements, les plus intéressants n’étant pas esthétiques (nouveaux parechocs, jantes, coloris), mais techniques.

D’abord, on note la disparition de la très grande batterie d’une capacité de 140 kWh qui assurait plus de 1000 km d’autonomie. Le coût de cette solution, mais aussi son poids et son insuccès commercial a eu raison d’elle. La recharge étant de plus en plus rapide, la gestion énergétique mieux maîtrisée, l’autonomie n’est aujourd’hui plus un sujet.

qu’apporte la nouvelle batterie de la zeekr 001 ?

Pourquoi deux batteries très proches ?

Ensuite, le choix est donné entre deux batteries d’une capacité et d’une autonomie très proche. La logique n’est pas évidente de prime abord et il semblerait que ZEEKR a encore la capacité à rationaliser son offre. Le client n’y verra que du feu…

L’hypothèse 1 est une batterie LFP (lithium-fer-phosphate) d’une capacité de 95 kWh. Moins chère à produire, cette technologie présente le désavantage d’offrir une densité énergétique moins bonne. Par conséquent, elle est très lourde pour une autonomie proche. Cette batterie est donnée pour 720 kg à elle seule ! Ainsi équipée, la ZEEKR 01 assurerait, selon le cycle d’homologation chinois, jusqu’à 722 km d’autonomie en version 2 roues motrices, et 675 km en 4 roues motrices.

L’hypothèse 2 est une batterie NMC (nickel-cobalt-manganèse) aux matériaux plus exotiques, rares et donc chers. Sa capacité est de 100 kWh et sa masse chute à 606 kg, soit -114 kg avec la LFP. En version 2 roues motrices, l’autonomie grimpe à 750 km, et 705 km en version 4 roues motrices.

ZEEKR ne s’étale pas sur les raisons, mais nous pouvons les supposer. D’abord, il faut comprendre que le marché de l’électrique est sauvage en Chine. La concurrence y est féroce, et il faut tendre les prix au plus bas. Logique qui n’existe pas encore à l’export. Ainsi, on pourrait supposer que la version NMC sera dédiée à l’Europe et aux États-Unis notamment. Le coût étant plus élevé et les performances plus fiables.

Des performances toujours plus folles ?

L’autre hypothèse est que la batterie diffère selon les finitions et l’exclusivité. La disparition de la très grande batterie de 140 kWh obligera à assurer un très haut niveau de performance à la 001, d’où la NMC.

Enfin, ce remplacement du parc de batterie trouve une explication terre à terre : les puissances sont en pleine explosion. Lorsque la ZEEKR 001 2 roues motrices profitait de 200 kW (272 ch) en 2023, cette valeur grimpe en 2024 à 310 kW (422 ch). Même logique avec la version 4 roues motrices : de 400 kW (544 ch), elle passe à 580 kW (788 ch) !

Voilà qui devrait suffire pour se déplacer sans encombre…

TOUTE L’ACTUALITÉ ZEEKR

TOP STORIES

Top List in the World