Citroën

Rappel : attention si vous possédez une Citroën C3 ou DS 3

Les Citroën C3 et DS 3 sont visées par une grosse campagne de rappel à cause d'un danger de blessures graves en cas de déclenchement des airbags Takata. Le rappel concerne la C3 de seconde génération construite entre 2009 et 2017, mais aussi la DS 3 sortie d'usine au même moment.

La Citroën C3 de seconde génération.

La Citroën C3 de seconde génération.

Les Citroën C3 et DS 3 sont elles aussi victimes des airbags Takata dont la dégradation peut occasionner des risques de blessures graves en cas de déclenchement. Le site public  Rappel Conso Gouv vient en effet de publier une annonce qui concerne de nombreux modèles de la Citroën C3 de seconde génération construite entre 2009 et 2017, mais aussi la DS 3 construite dans la même période.

« Le propergol dans les coussins gonflables du conducteur et du passager peut se détériorer avec le temps. Dans le cas d’un accident dans lequel les airbags se déploient, il pourrait se rompre avec trop de force, blessant les occupants du véhicule. », peut-on lire dans le motif du rappel qui a de quoi effrayer les propriétaires de ces voitures concernées, dont le nombre pourrait approcher le million d’exemplaires tout de même.

Un rappel de sécurité

Il s’agit bien évidemment d’un rappel de sécurité. « Citroën vous demande de cesser immédiatement de conduire votre véhicule », explique avoir reçu comme message un propriétaire de Citroën C3 à ce sujet comme le rapportent les journalistes de la Montagne.

Rappelons que ce problème des airbags Takata se dégradant avec le temps a causé plusieurs accidents mortels notamment aux Etats-Unis. En cas d’accident, le déclenchement de l’airbag peut envoyer des projectiles dangereux sur les occupants du véhicule et de nombreux véhicules ont déjà été rappelés dans le monde depuis des années chez toutes les marques clientes de cet équipementier japonais.

Abonnement à la Newsletter

TOP STORIES

Top List in the World