Midi Pile

Renault

Renault a un nouveau client turque pour ses moteurs diesels

La division du groupe Renault et de Geely dédiée aux moteurs thermiques a un premier client, le Turque Habas qui va acheter ses bloc diesels. Renault Horse va-t-il s’imposer comme un motoriste renommé ?

Horse, la coentreprise thermique de Renault (et Geely).

Horse, la coentreprise thermique de Renault (et Geely).

Il y a désormais les Renault électriques et les Renault thermiques. La conception des premières s’organisera dans le cadre d’Ampère, cette division lancée par le groupe français en 2022 qui a finalement annulé son arrivée en bourse l’année dernière. Rassemblant les activité de développement des groupes motopropulseurs, des châssis et de la partie logicielle si importante sur les autos à zéro émissions modernes, elle planche sur toutes les futures nouveautés électriques de la gamme Renault (mais aussi de Nissan et Mitsubishi pour certains modèles).

Les voitures thermiques du groupe Renault, elles, bénéficieront de leur côté des travaux réalisés par Horse. Spécialisée au contraire dans les groupes motopropulseurs thermiques (essence, diesels et hybrides), cette nouvelle entité compte le groupe au losange parmi ses deux principaux actionnaires à parts égales avec le Chinois Geely, même si cette coentreprise n’a toujours pas fixé son cadre de manière définitive. Elle doit également être rejointe dans un proche futur par Aramco, le géant pétrolier saoudien qui a signé une lettre d’intention l’année dernière pour signifier son intérêt.

Un premier client en dehors du groupe

Le but de Horse ? Outre le développement des futurs groupes motopropulseurs thermiques propulsant les véhicules du groupe Renault, la coentreprise doit fournir ses moteurs à des entreprises clientes et veut se poser comme un motoriste incontournable dans le monde de l’automobile. En cela, l’annonce de la signature d’un accord de fourniture entre Horse et Habas constitue donc une bonne nouvelle.

Il concerne en effet Habas, un nouveau constructeur turque désireux de commercialiser des voitures en plus des bus et autres camions qu’il conçoit déjà. Il vient de racheter une usine Honda située en Turquie et deviendra donc client du quatre cylindres 2,0 litres diesel Renault, le M920 RWD. Il s’agit du moteur actuellement utilisé par les vans des marques Renault et Nissan, conçu pour les utilitaires de ce genre.

C’est la première fois que Horse signe un client en dehors du groupe Renault et des marques impliquées via l’actionnariat de Geely. L’entité prévoit de fabriquer trois millions de moteurs chaque année pour Renault, Nissan et Mitsubishi. Ses moteurs doivent à terme fournir également les marques du groupe Geely, dont les blocs thermiques sont actuellement produits par la filiale de Geely Aurobay y compris pour Volvo.

Abonnement à la Newsletter

Reste à savoir si d’autres clients s’intéresseront aux services de Horse. Après la fin des partenariats notamment avec Mercedes (qui recevait des moteurs Renault sur sa précédente Classe A et équipe toujours son Citan de blocs Renault), le groupe français cherche à nouer ce genre d’alliance.

TOP STORIES

Top List in the World