Renault

Renault Symbioz (2024) : le nouveau SUV fera l’union

Au printemps prochain, Renault révélera un nouveau SUV compact répondant au nom de Symbioz. Celui qui s’intercalera entre le Captur et l’Austral fera l'impasse sur la propulsion thermique, mais accueillera l'hybridation.

renault, renault symbioz (2024) : le nouveau suv fera l’union

Voici ce que Renault veut bien nous montrer aujourd’hui de son prochain Symbioz. On note toutefois que les lignes semblent particulièrement tendues, notamment au niveau du montant C.

Depuis le début de semaine, les SUV sont pointés du doigt. Après le triplement du prix du stationnement à Paris et une grille tarifaire revue à Lyon, c’est la ville de Bordeaux qui réfléchit à son tour à l’instauration d’une tarification différenciée. Pourtant, ils n’ont jamais autant séduit les automobilistes et les constructeurs ne cessent d’en dévoiler de nouveaux.

C’est le cas de Renault qui lancera le Symbioz, un patronyme déjà vu en 2017 sur un concept-car de berline autonome et électrique. Visiblement, il n’en restera que le nom puisque la marque indique qu’il s’agira d’un SUV reprenant la mécanique E-Tech full Hybrid de 145 ch, actuellement utilisée sous le capot du Captur ou de la Clio.

Faute de visuel très net, il est difficile de se faire une idée précise du prochain venu. Cependant, il ne cèdera pas à la tentation d’abaisser son pavillon pour afficher un profil de coupé. On note qu’il reprendra l’esprit de la signature lumineuse avant de la Clio et affichera des lignes tendues. Avec sa longueur de 4,41 m, ce SUV appartiendra au segment C, Renault promet « une habitabilité généreuse et un grand volume de chargement ».

Risque de cannibalisation ?

renault, renault symbioz (2024) : le nouveau suv fera l’union

Le Renault Symbioz profitera d’un grand toit panoramique.

Un peu à l’image de Volkswagen qui multiplie son offre de SUV (T-Cross, Taigo, T-Roc, Tiguan, Tiguan Allspace, Touareg, sans compter l’offre électrique), les commerciaux de Renault devront être clairs pour différencier chaque modèle auprès des clients.

Ainsi, on trouve la gamme électrique constituée de la Mégane (4,20 m, à partir de 29 000 € bonus déduit) et du dernier Scénic (4,47 m, à partir de 34 990 € bonus déduit).

Abonnement à la Newsletter

renault, renault symbioz (2024) : le nouveau suv fera l’union

La typographie du Symbioz est totalement différente de celle du Rafale.

Il y a ensuite la gamme thermique hybride qui comprendra le Captur (4,22 m, à partir de 25 800 €), ce nouveau Symbioz (4,41 m), l’Austral (4,51 m, à partir de 35 500 €), l’Arkana (4,56 m, à partir de 31 300 €), l’Espace (4,72 m, à partir de 45 000 €) et enfin le Rafale (4,71 m, estimé sous la barre des 50 000 €).

Ainsi, les Symbioz, Austral et Arkana seront assez proches en termes de dimension. Pour constituer une hiérarchie et mieux se différencier, ce dernier-né pourrait débuter sous la barre des 30 000 €.

Pour le moment, cette nouveauté suscite plus de questions qu’elle n’apporte de réponse. Rendez-vous au printemps prochain lorsque Renault dévoilera ce Symbioz.

TOP STORIES

Top List in the World