En direct

Rendez-vous demain pour découvrir la Skoda Octavia restylée (2024) en live

La Skoda Octavia coûte désormais le prix d'une Golf en entrée de gamme. La Tchèque vaut-elle encore le coup à ces tarifs plus élevés que jamais ? Rendez-vous demain pour les premières images de l'essai et nos impressions sur l'auto.

La Skoda Octavia restylée arbore une face avant légèrement modifiée (difficile d'être surpris).

La Skoda Octavia restylée arbore une face avant légèrement modifiée (difficile d’être surpris).

Lancée pour la première fois en 1996 et passée depuis à trois autres générations de modèles, la familiale Octavia reste à ce jour la meilleure vente de Skoda dans le monde. Le modèle de quatrième génération, lancé sur le marché en 2019, passe logiquement par la case restylage avec des changements assez classiques dans ce genre de mise à jour. L’Octavia a en effet reçu une face avant modifiée, largement moins déroutante que celle de l’ancienne Octavia de troisième génération en version restylée (pour ceux qui s’en souviennent).

Rendez-vous demain pour découvrir la Skoda Octavia restylée (2024) en live

Elle progresse aussi à l’intérieur en augmentant la taille de son écran tactile central, désormais à 10 pouces sur l’entrée de gamme et 12,9 pouces sur le haut de gamme (contre 8 et 10 pouces précédemment). Elle n’a en revanche droit qu’à la dernière version du système d’exploitation MIB3 et non pas au tout nouveau MIB4 qu’on retrouve dans les récentes Superb et Kodiaq (mais aussi la Golf 8 ou encore la Passat). Ce qui n’empêchera pas l’auto de proposer bientôt l’application ChatGPT via son assistant vocal, comme dans les Skoda plus haut de gamme et les Volkswagen. Outre d’autres améliorations de détail au niveau de l’équipement intérieur, l’Octavia conserve des cotes d’habitabilité impressionnantes à bord avec ses 600 litres de coffre en version berline (640 en break).

octavia 4, skoda, octavia, rendez-vous demain pour découvrir la skoda octavia restylée (2024) en live

La berline possède un coffre de 600 litres contre 640 pour le break.

Sous le capot, la voiture remplace l’ancien bloc trois cylindres de 110 chevaux par un quatre cylindres 1,5 litre de 116 chevaux essence à boîte manuelle sur l’entrée de gamme. La version à transmission automatique à double embrayage du même moteur possède un circuit électrique à 48 volts, de même que la version poussée à 150 chevaux (également disponible sans électrification légère sur certains marchés). Il y a aussi deux diesels 2,0 litres de 116 et 150 chevaux (respectivement à boîte manuelle et automatique), et une variante RS « sportive » qui utilise le même moteur 2,0 litres turbo essence de 265 chevaux que la Volkswagen Golf GTI (avec la boîte automatique aussi). En France, on ne connaît pour l’instant que les moteurs essence de 116 et 150 chevaux et le diesel de 150 chevaux, dont les prix vont de 29 880 à 42 640€ selon les finitions.

octavia 4, skoda, octavia, rendez-vous demain pour découvrir la skoda octavia restylée (2024) en live

L’intérieur possède un écran tactile central plus grand (de 10 ou 12,9 pouces selon la finition), mais pas le dernier système d’exploitation MIB4.

C’est là le seul gros problème de cette Octavia : elle coûte désormais le prix d’une Golf, l’Allemande démarrant de son côté à 29 990€ avec le même moteur de base. Certes, la Tchèque offre un tout petit peu plus d’équipement à ce prix et beaucoup plus d’espace à bord.

octavia 4, skoda, octavia, rendez-vous demain pour découvrir la skoda octavia restylée (2024) en live

En France, le break (ici en version RS de 265 chevaux) se vend mieux.

Rendez-vous demain pour les premières images et les impressions de conduite en attendant de retrouver l’essai complet.

Abonnement à la Newsletter

TOP STORIES

Top List in the World