Voiture

Top 10 des villes où les parkings sont les plus chers en France

Le prochain triplement du forfait de stationnement des SUV à Paris relance la question des villes où les parkings sont les chers.

En un sens, les propriétaires de parkings doivent se friser les moustaches à Paris. Le stationnement en surface allant tripler pour les véhicules dont la masse sera supérieure à 1600 kg à partir de septembre 2024, il deviendra plus intéressant de s’enterrer. Dès lors, les tarifs vont là aussi grimper. Vive l’inflation.

L’idée de louer sa propre place de parking va peut-être émerger dans la tête des citadins, via du partage comme on le voit aujourd’hui avec l’automobile.

Zenpark, référence française du parking partagé, a dévoilé une seconde étude sur les tarifs de stationnement au mois en France.

top 10 des villes où les parkings sont les plus chers en france

Sans surprise, la capitale explose les plafonds avec un coût moyen mensuel 25% supérieur à la 2e ville, Marseille.

  1. Paris – Tarif moyen parkings publics : 207€/mois
  2. Marseille – Tarif moyen parkings publics : 151€/mois
  3. Lyon – Tarif moyen parkings publics : 110€/mois
  4. Toulouse – Tarif moyen parkings publics : 107€/mois
  5. Lille – Tarif moyen parkings publics : 103€/mois
  6. Montpellier – Tarif moyen parkings publics : 101€/mois
  7. Bordeaux – Tarif moyen parkings publics : 91€/mois
  8. Nantes – Tarif moyen parkings publics : 75€/mois
  9. Rennes – Tarif moyen parkings publics : 68€/mois
  10. Strasbourg – Tarif moyen parkings publics : 58€/mois

Pour établir ce classement, l’équipe de Zenpark a mené une analyse approfondie portant sur plus de 12 000 emplacements de stationnement sécurisés proposés en location via leur site internet et application mobile.

Cette étude inclut également une comparaison des prix pratiqués dans la majorité des parkings, qu’ils soient publics ou privés, dans différentes villes. En 2024, le loyer moyen mensuel pour une place de parking atteint 87,95 € sur le territoire français.

Entre 2023 et 2024, Paris conserve sa position de leader avec un loyer mensuel moyen qui a augmenté de 192 € à 207 €, soit une hausse de 7 %. Marseille demeure en seconde position, affichant un loyer moyen mensuel de 151,50 €, marquant une augmentation significative de 25 % par rapport aux 120 € de l’année précédente.

Des hausses absolument dingues !

Lyon progresse de la quatrième à la troisième place, avec un loyer s’élevant à 111,10 €, en hausse de 11 % par rapport aux 100 € précédents. Toulouse avance de la septième à la quatrième place, avec un loyer fixé à 107,50 €, soit une augmentation de 12 % par rapport aux 96 € antérieurs.

Lille recule dans le classement, passant de la troisième à la cinquième position, sans changement dans le loyer moyen mensuel. Montpellier conserve sa sixième position avec un loyer de 101,60 € par mois, enregistrant une hausse de 5 % depuis les 97 € de l’année précédente. Bordeaux chute de la cinquième à la septième place, avec un loyer mensuel de 91 €, soit une diminution de 7 % par rapport aux 98 € de 2023.

Nantes, à la huitième place, gagne une position avec un loyer de 75 €, marquant une baisse de 10 % depuis les 83 € de l’année précédente. Rennes fait son entrée dans le classement à la neuvième place avec un loyer de 68,50 € par mois. Enfin, Strasbourg termine ce top 10, affichant le loyer mensuel le plus économique à 58 €, après avoir connu la plus forte baisse de l’étude avec un déclin de 37 % depuis les 92 € de 2023.

TOP STORIES

Top List in the World