Ford

‘’Toutes les Ford électriques d'ici à 2030’’, ça semble compromis

ford, economie, voiture électrique, europe, ‘’toutes les ford électriques d'ici à 2030’’, ça semble compromis

Vous pouvez qualifier de dramatique l’évolution du marché de Ford en Europe. La marque titillait le sommet auparavant, mais aujourd’hui, elle ne peut même pas suivre le milieu de classement. Les chiffres du marché belge illustrent bien cette situation. En avril de cette année, elle se classait à peine à la 16e place du classement publié par la Febiac, après avoir livré 40 % de voitures en moins ce mois-là par rapport à l’année dernière (822 contre 1.390). Résultat d’une stratégie produit pour le moins discutable : Ford supprime de plus en plus de modèles populaires. Bientôt, même la Ford Focus disparaîtra du catalogue. Il n’y aura pas de successeur.

Des Volkswagen électriques déguisées en Ford

Une gamme de modèles électriques apparaîtra en lieu et place au catalogue. Elle n’a pas été développée en interne, mais s’appuie sur la technologie empruntée au groupe Volkswagen. L’Explorer – en fait une Volkswagen ID.4 – devait être le premier. D’ici à 2030, Ford ne commercialisera que des voitures électriques en Europe. Ford deviendrait, comme Volvo, par exemple, qui le proclame toujours, un précurseur de l’électrification plus ou moins obligatoire du parc automobile européen.

Baisse de la demande de voitures électriques

“En quelques années à peine, Ford a totalement dissout l’âme européenne de sa gamme”

En attendant, un problème de taille se profile, car les signaux sont clairs : la majorité des consommateurs européens, malgré le flot continu de propagande, ne ressentent rien à l’idée de conduire une voiture équipée d’une prise. Alors que 2024 devrait être une année de croissance exponentielle pour les voitures électriques, la demande stagne. Sur les marchés clés, la demande est en baisse. La part des véhicules électriques diminue dans un marché globalement en contraction. Au premier trimestre 2023, ils ont atteint une part de marché de 13,9 %. Cette année, ce chiffre est tombé à 13 % exactement. En Allemagne, le marché des voitures électriques a subi des pertes allant jusqu’à 30 %. L’industrie automobile espère qu’il s’agit d’un phénomène temporaire et souhaite que le gouvernement – qui, après tout, impose l’électrification – injecte encore plus d’argent des contribuables dans des subventions.

L’avenir des Ford électriques est incertain

Résultat ? Ford doit ajuster tous ses plans, alors qu’elle est à peine en train de semer les premières graines de son partenariat avec VW. D’autant plus douloureux que l’Explorer est déjà plus que mûr. Son lancement a été retardé à plusieurs reprises. Les médias ont été invités à rencontrer le modèle dès mars 2023, mais les livraisons ne se sont toujours pas concrétisées.

‘’Nous allons fabriquer des hybrides rechargeables’’

ford, economie, voiture électrique, europe, ‘’toutes les ford électriques d'ici à 2030’’, ça semble compromisFord est désormais contraint de revoir ses ambitions. Dans une interview accordée à Auto News, Martin Sanders, directeur général de Ford Europe pour les véhicule de tourisme, a déclaré que ‘’la demande actuelle de voitures électriques ne correspond pas aux attentes de Ford’’. Dans le Financial Times, le dirigeant déclare ensuite que ‘’si nous constatons une forte demande pour des véhicules hybrides rechargeables, nous les proposerons’’. Mais entretemps, il n’a pas dit un mot sur le fameux : ‘’Toutes les Ford électriques d’ici à 2030’’. C’est ainsi que l’entreprise commence à minimiser honteusement ses propres objectifs.

Cela signifie-t-il également que la branche européenne du géant américain réfléchit au coup de fouet qu’elle a donné à de nombreux modèles populaires ? Non, ce n’est pas le cas. En quelques années à peine, Ford a totalement dissout l’âme européenne de sa gamme et il n’est pas possible de faire marche arrière. La production de la Focus, le modèle de milieu de gamme, sera bientôt arrêtée. D’autres modèles, tels que les C-Max, Galaxy, Mondeo, Fiesta et Ka ont déjà été supprimés.

TOP STORIES

Top List in the World